Mars en Bélier et Saturne en Capricorne forment à 26° 19 le premier des trois carrés qu’ils feront ensemble.

Les actions sont bloquées et l’élan ralentit. Il est maintenant temps de faire preuve de patience, de prudence et de persévérance, car cette influence se produira jusqu’en janvier.

Cela peut-être une période de frustrations et d’obstacles qui peuvent nous gêner, d’autant plus que Mars ralentit pour rétrograder le mois prochain.

Nos tâches peuvent exiger plus de patience et d’efforts pendant cette période.

L’agressivité peut se heurter à de la résistance, ou le besoin de résoudre les problèmes à de la colère peut survenir.

C’est le moment de nous affirmer MAIS de manière plus sérieuse, prudente ou réaliste.

L’action impulsive vers l’avant de Mars rencontre la structure sérieuse, réaliste de Saturne

Les frictions qui en résultent peuvent souvent générer une force considérable sous forme de frustration, d’arguments, de conflits et de stress, mais en parallèle aussi et malgré tout de la productivité et des résultats qui en ressortiront suite un travail acharné.

Vos efforts peuvent sembler contrariés et vos actions bloquées à chaque tournant.

Votre sensibilité aux problèmes avec les figures d’autorité peut être particulièrement élevée, ainsi que votre sensibilité face aux autres pensant qu’ils sont contre vous et que ce soit eux qui ne coopèrent pas avec votre propre vison.

Lorsque nous parlons de transit dissonant, nous avons tendance à attendre un événement extérieur, je vous invite à la réflexion.

Les effets désagréables peuvent ne pas venir de l’extérieur mais de nous.

Nous pouvons au travers de nos décisions de nos actions de nos espoirs ou au travers de ce que l’on veut mettre en place, être notre propre ennemi et point de frustration !

Regardez la situation avec objectivité et vous vous rendrez compte ( pour certain(e)s) que ce qui vous énerve est provoqué ou a été antérieurement provoqué par nous-même.

Par exemple, par des hésitations dans les choix qui aujourd’hui nous portent préjudice ou par l’attente d’une réponse qui n’est pas venu et qui nous retard.

Nous avons oublié dans vos élans d’y mettre la rigueur, le réalisme que Saturne ne cesse d’imposer depuis de nombreux mois.

Nous pouvons être tombés dans l’énergie de Mars qui pousse à agir ou à réagir mais parfois sans prendre en considération les autres ou la situation.

Une lutte de pouvoir entre Mars qui veut et Saturne qui dit « recadre-toi »si tu veux réussir ton objectif.

Si un côté l’emporte sur l’autre, il peut en résulter soit la dépression et la culpabilité, soit la rébellion et l’obsession.

Cependant, vous n’êtes pas sans pouvoir ni capacité ! Il est recommandé d’agir bien-sûr mais pas n’importe comment ni en incriminant qui que ce soit ou quoique ce soit.

Cette friction peut également être mise à profit de manière très productive.

Les obstacles peuvent vous renforcer si vous travaillez avec eux au lieu de nous battre contre eux.

Rappelez-vous que l’affirmation de soi est importante, mais l’agressivité ou la rigidité ne fera généralement que soutenir l’autre personne ou situation.

Vous pouvez vous retrouver dans une situation où vous devez défendre ou affirmer vos limites personnelles.

Ou, encore un exemple, vous pourriez avoir du mal à vous conformer aux limites de quelqu’un d’autre.

Pour évacuer vos sentiments, essayez de trouver une nouvelle façon d’aborder le problème.

Mais en règle générale cet aspect nous pousse avec entêtement vers une voie sans issue, apportant épuisement, agacement, énervement et perte de contrôle de nous-même ou de la situation.

À l’approche du début de cette crise, réalisez ce que vous ne pouvez pas faire et ce qui nécessite plus de travail (il y aura certainement plus de travail).

Cela peut être un formidable générateur de force si vous utilisez la résistance correctement.

Le Nœud Nord à 26°48 en Gémeaux forme un carré à la Lune Noire à 26°48 en Poisson donc également carré au Nœud Sud en Sagittaire

La Lune noire en carré aux nœuds est de loin la situation la plus problématique car l’interdit est tellement fort qu’il empêche l’évolution et cela implique une position inconfortable ni au sud ni au nord.

“Quel que soit le lieu, la maison où elle passe, Lilith fait sortir de la profondeur de votre être, tout ce qui est mesquin, obsolète, inutile, des aspirations étranges et des tendances minables. Si l’on écoute sa voix, cela produit de la confusion, de la douleur, de la dépression et du désespoir, mais si nous avons le discernement de soulever le voile et de regarder, nous gagnerons de la puissance, et serons capables de maîtriser notre monde intérieur, de contrôler nos peurs et de dépasser nos limitations. Ce que nous devons comprendre est que Lilith est une énergie “maléfique” nécessaire et que, avec son aide, nous pouvons découvrir notre vraie nature, nos limitations inconscientes et, tous les aspects de nous-mêmes qui peuvent nous écarter de notre chemin spirituel. (d’après  »Comprendre la Lune Noire » de Laurence Larzule)

Toujours Lundi 24 août :

Mercure en Vierge est en quinconce avec Chiron en Bélier à 8°40.

L’aspect gênant de Mercure pour Chiron suggère que les communications, les échanges, les pensées, les déplacements peuvent ne pas aboutir aujourd’hui.

Dès que vous tenterez de régler quelque chose ou de vous concentrer sur des moyens pour améliorer les contacts, les démarches, le dialogue……Cela déclenchera des points douloureux.

Même en utilisant la douceur cela peut être mal prise et l’analyse du problème le rendra plus apparent (pour vous-même ou pour les autres).

Plutôt que de viser une solution immédiate, considérez que même si vous disposez des informations correctes, ce n’est pas le moment et ce qui fait mal ne peut pas être réglé si facilement.

Acceptez que la plaie devra rester ouverte (pour l’instant) et que le processus de guérison ne sera pas immédiat.

Nous avons basculé depuis cette « fausse bonne nouvelle lune » du 19 août dans une autre phase de cette année 2020.

Il est pour moi, important de suivre l’évolution de Mercure dans les prochaines semaines en commençant par son passage en Balance le 5 septembre où il sera Épiméthée direct jusqu’à sa conjonction directe avec le soleil le 19 décembre à 27° Sagittaire.

Lorsque les planètes seront en période Sagittaire, après la 7-ème et dernière éclipse totale du Soleil en Sagittaire le 14 décembre, après le passage de Saturne le 18 décembre en Verseau et de Jupiter le 20 décembre, après le solstice d’hiver le 21 décembre, ils nous restera un passage étroit à franchir lorsque Pluton et le soleil feront leur conjonction, le 15 janvier 2021 pour établir un bilan de cette puissante année qui se sera écoulée.

J’ai une pensée pour les signes cardinaux dont je fais parti et qui depuis 2008 mais surtout depuis décembre 2017 ont été vraiment chahuté avec le passage des planètes en Capricorne sans oublier l’axe des nœuds lunaires qui se trouvait en Cancer/Capricorne du 6 novembre 2018 au 7 mai 2020 apportant aussi l’énergie très forte des éclipses sur ces signes durant cette période.

Courage ! Le passage de Saturne et Jupiter en Verseau apportera un peu d’air même si en 2021 nous aurons tout au long de l’année de carré en Uranus et Saturne.
Ce ne seront plus les mêmes contraintes.