Bonjour à tous !J’espère que vous allez bien, et que vous ne subissez pas trop les énergies du moment.

Je suis super heureuse d’avoir pu trouver un moment pour vous parler des énergies présentent, ainsi que de celles qui vont colorer les prochaines semaines.

Ma dernière publication date du 22 mai, soit quelques jours avant la première éclipse, et j’ai bien l’impression que l’univers avait décidé de m’éclipser de ma page temporairement.

Ce n’est pas faute de ne pas avoir essayé, mais ces derniers jours incroyablement riches de toutes les faces et si d’un Mercure rétrograde au carré de Neptune.

Je pense que les deux jumeaux Castor et Pollux sont en train de bien rigoler des facéties qu’ils nous font subir.Outre les pannes, les blocages, les retards, les erreurs, les oublis, les pertes de papier, les communications qui ne fonctionnent pas, les attentes, il y avait aussi et il y a toujours, un doute dans chaque décision à prendre dans notre quotidien.

Un mental fatigué et en perpétuel questionnement.

Pour éviter de trop subir, il s’agirait de rester le plus calme possible et de ne pas s’énerver soit par les événements qui viennent nous regarder soit à cause de nous-même en ayant l’impression de vivre des journées à cent à l’heure sans que quoique ce soit de concret puisse se mettre en place.

Aujourd’hui, à 12h50, nous avons la seconde éclipse dans ce signe du Gémeaux.

Le maître de cette maison est Mercure oui, toujours rétrograde, et cela, jusqu’au 23 juin.

Cette nuit à 3h07 heure de Paris, nous avons la conjonction inférieure entre Mercure et le Soleil.

Nous sommes à mi-chemin de cette rétrogradation et cette conjonction devrait nous permettre de comprendre et d’y voir un peu plus clair sur le domaine où les situations qu’ils ont commencé à bloquer depuis le 15 mai.

Mais pour moi cette clarté ne sera pas totale certaines choses seront révélées, mais la frontière entre la vérité et le mensonge sera encore présente. Nous aurons sûrement quelques éléments qui nous permettront de commencer certaines choses mais toujours dans cette impression de jongler.

Nous serons déjà – ralenti à partir de la marche directe de Mercure, mais surtout après le 3e carré Mercure/ Neptune le 6 juillet.

Je ne vais pas détailler les énergies de cette nouvelle lune, beaucoup de partage ont déjà été fait et puis Jacqueline vous a également partager son interprétation.

Mais, c’est une éclipse solaire au carré de Neptune qui peut avoir un effet affaiblissant sur notre vitalité et qui rend difficile la motivation ou l’enthousiasme pour quoi que ce soit.

Nous pouvons être face à la malhonnêteté, à la tromperie, à des secrets, aux illusions et à la confusion. Les énergies que je viens de citer, sont déjà là depuis un certain temps.

J’aimerais vous parler d’un aspect qui se forme demain et qui est la conjonction entre Uranus et Cérès.Cette conjonction s’associe également à l’énergie du 2e carré entre Saturne et Uranus.

L’énergie est bien sûr déjà active, et peut provoquer des changements soudains et inattendus concernant les ressources, les finances, le relationnel, un partenariat dans le but d’une liberté et afin que l’on puisse se nourrir autrement.

Mais, avec cette conjonction au carré de Saturne, il est important de ne pas se laisser gagner par la peur, les doutes, la frustration ainsi que par les limites que Saturne impose ou tout simplement ce que l’autre nous impose.

J’aurais souhaité vous annoncer que les choses vont être plus calme mais, ce n’est pas le cas.Pourquoi ?Ces dernières semaines, Mars était en Cancer.

Plus concentré à se défendre et à être dans la résistance.

Le 11 juin, il fait son entrée dans le signe royal du Lion jusqu’au 29 juillet.

Et cette fois-ci, il va pouvoir s’exprimer avec ardeur, puissance, insoumission, impulsion et obstination puisque le Lion est un signe fixe.

Un Mars en Lion ne change pas d’avis. Il est fier, sûr de lui, fougueux, direct, désirant des résultats immédiats sans se soucier des détails. Un seul objectif, atteindre son but. Mettre en action sa volonté.

Seulement, le 1er juillet, il forme une opposition avec Saturne rétrograde en Verseau.C’est un blocage de l’action, Mars se trouve face à un mur et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il ne va pas se laisser faire ! Il va vouloir avoir raison, refusant les règles, les limites, la loi.

L’élan bloqué par Saturne va lui faire monter la pression, à la limite de l’agression et de la provocation.

Nous pouvons vivre certaines situations avec un fond de déception, une difficulté à exprimer certaines choses. Sans avoir à affronter d’autres personnes, nous pouvons être notre pire ennemi en culpabilisant de ne pas arriver à nos fins.

Nous pouvons également prendre tout comme des attaques personnelles ou bien d’autres peuvent nuire à notre réputation ou notre carrière par exemple sous fond de haine et de jalousie.

Il a déjà rencontré Pluton lors de l’opposition du 5 juin (Voir la publication de Jacqueline, Allô allô mercure).Maintenant, c’est autour de Saturne et cela peut lui rappeler toutes les frustrations vécues pendant son passage dans son signe du 29 juin 2020 au 6 janvier 2021, au cours duquel il a rencontré 3 fois Pluton, Jupiter et Saturne au carré.

Cette fois, ce sont des oppositions.

Est-ce que Mars a retenu des leçons des aspects de l’année ?

Je pense que oui et cette fois-ci, il va réajuster sa manière de faire pour contourner les blocages.Le 13 juillet, Mars et Vénus se rencontrent enfin.

C’est la fin du cycle. Un nouveau redémarre.Leur dernière conjonction remonte au 24 août 2019.L’année dernière, j’ai beaucoup évoqué leur chassé-croisé dans mes publications.

Nous avons la possibilité de faire un retour en arrière pour transformer une situation relationnelle ou financière qui n’a pas trouvé de sens durant ces 2 dernières années.

C’est une conjonction intéressante d’un point de vue relationnel, affectif bien sûr.

D’autant plus que Vénus forme le 13 juin donc dans quelques jours un sextile avec Uranus.La belle a fortement envie d’exprimer ce qu’elle ressent de façon spontanée et inattendue, ou peut-être pour l’autre, en revenant sur le passé de façon à épurer, régler, nettoyer et de se libérer pour vivre la relation d’une autre manière.

Avec Vénus, on parle de sentiments, mais cela peut concerner aussi une situation financière qui traîne.En tout cas, à la vue des transits et des situations qui ont été vécues depuis 2 ans, j’ai plus le ressenti que Vénus en a un peu ras-le-bol de ce train-train quotidien dans lequel elle ne s’épanouit pas.Mais, comme je l’évoquais un peu plus haut, Mars va rencontrer un blocage.

Il y aura sûrement un sentiment de ne pas pouvoir s’engager comme on le voudrait.

Je ne pense pas que Mars soit totalement responsable mais cela vient plutôt de circonstances environnantes.

Peut-être que des situations passées trainent encore et ne sont pas encore résolu d’un côté ou de l’autre.

Malgré les énergies ambiantes, je trouve venus assez déterminé.

Elle rencontre par opposition Pluton, le 23 juin.L’année dernière, c’était le 30 août.

L’opposition entre Vénus et Pluton ajoute un sentiment de pression intense dans les relations les plus proches.

Avec Pluton, il est important de surveiller la jalousie, la manipulation, les jeux de pouvoir, les obsessions, la violence. Mais encore une fois, c’est plus à mon humble avis, une énergie de transformation sur le plan émotionnel, affectif, avec un retour en arrière salutaire pour y voir plus clair.

Ce dialogue avec Hadès, ne trouvera peut-être pas cette fois-ci une véritable solution ou une clarification. C’est sans doute pour cette raison qu’en fin d’année, elle formera 3 conjonctions avec Pluton en Capricorne et cette fois-ci pour mettre les points sur les i, chose qu’elle n’avait pas osé faire en 2013.

En passera-t-on par des ruptures nettes et définitives ?

Sans doute, pour ceux qui sont encore dans l’hésitation de ce qui s’est manifesté en 2020 ou dans des relations franchement destructrices et qui ne peuvent plus continuer ainsi.

Pour beaucoup, le travail a déjà avancé et Vénus a bien compris qu’elle ne pouvait plus être dans la soumission, les doutes, l’incertitude.

Qu’elle devait se positionner pour déjà trouver son propre équilibre et non de suivre ces peurs de perdre l’autre en s’oubliant.

Elle rentre dans le signe du Lion le 27 juin. Dans ce signe, les sentiments de Vénus sont généreux.

Elle a envie d’être conquise ou de conquérir. D’aimer ou d’être aimé.

Avant sa rencontre avec Mars le 13 juillet, elle rencontre la rigidité, les blocages et la froideur de Saturne, le 6 juillet par effet d’opposition.

En 2020, cette opposition a eu lieu le 2 septembre.

Vénus pourra donc se sentir seule, triste en raison de retard ou de limite.

Il s’agira de ne pas céder à la panique soit d’un silence ou d’un éloignement.

Les efforts demandés par Saturne sont toujours payants à long terme.

Les aspects que je viens de vous expliquer, reflètent bien encore une fois les énergies globales de cette année 2021 qui nous positionnent dans un entre deux.

Le mois de juin n’est vraiment pas simple.

La porte de sortie est d’essayer de rester le plus possible au présent.

De retenir l’ébullition mentale, de ne pas plonger dans le flou artistique de Neptune et d’agir le plus calmement possible face à chaque situation qui se présente.

Et je rajouterai ceci. Il est impossible actuellement de pouvoir se projeter et faire des projets concrets sinon, nous allons nous retrouver dans une surchauffe cérébrale qui ne va rien arranger du tout.

Avec la position de Mars dans le signe du Lion, du 11 juin au 29 juillet, les signes qui seront sous tension durant ce transit sont: Les lions en accueillant Mars, l’égo sera démultiplié.

Les Verseau par opposition, les Taureaux et les Scorpions par effet de carré.

Je reviendrai pour vous détailler chaque aspect des prochains jours et semaines à venir.

Je tenais aussi à remercier les personnes qui m’ont fait parvenir des messages en s’inquiétant de mon silence. MERCI !

Mais, je suis comme beaucoup d’entre vous, chahuter dans mon quotidien par les effets de Mercure rétrograde.J

‘avais beau essayer d’anticiper ces coups tordus, il a quand même réussi à passer par d’autres côtés.

Ouvrons l’œil et regardons cette nouvelle vision qu’il va nous accorder après sa conjonction avec le Soleil.

Je suis très heureuse qu’il m’ait laissé tranquille pour écrire cette publication 🤣.

Message important :

J’ai reçu ces derniers jours des demandes de rendez-vous. Je suis en retard pour retard dans mes réponses et je m’en excuse sincèrement.

Je traite d’habitude les demandes dans les 24/48h. Je mets tout en œuvres pour répondre ou prendre contact avec ces personnes aujourd’hui et demain.

Je vous souhaite un doux week-end et je vous dis (cette fois-ci) à très très bientôt 😊

Bien chaleureusement,

Cybrine